Allocations Familiales comme jeune demandeur d'emploi

Groeipakket pour les jeunes demandeurs d’emploi.

Votre enfant a terminé ses études en Flandre? Dans ce cas, il a encore droit aux allocations familiales en tant que jeune diplômé. Voici les différentes conditions pour continuer à en bénéficier. 

Jeune demandeur d'emploi à Bruxelles

Jeune demandeur d'emploi en Wallonie


Quand a-t-on droit au Groeipakket en tant que jeune demandeur d’emploi ?

Lorsque votre enfant a décroché son diplôme, il a encore droit aux allocations familiales pendant 12 mois. La date de début de cette période peut varier. Elle commence :

  • Le premier jour du mois qui suit son 18e anniversaire, s’il n’est plus étudiant à ce moment-là.
  • Le premier jour du mois qui suit son 21e anniversaire, s’il a perçu une allocation de soin en raison d’une pathologie du SPF Finances ou de Kind&Gezin et s’il n’étudie plus à ce moment-là.
  • Le premier jour du mois qui suit la période de vacances s’il ne poursuit pas ses études à la fin de l’année scolaire ou académique. Il s’agit du 1er septembre s’il était inscrit dans l’enseignement secondaire ou du 1er octobre s’il suivait l’enseignement supérieur.
  • Le premier jour du mois qui suit la fin des études si elles ont été arrêtées au cours de l’année scolaire ou académique.
  • Le premier jour du mois qui suit le dépôt de votre mémoire ou de votre rapport de stage si vous suivez une année diplômante ou une année pour passer pour votre mémoire qui compte moins de 27 points d’étude.
  • Le premier jour qui suit la fin de votre stage dans le cadre d’une fonction publique ou après l’interruption de ce stage.

Attention : Lorsque le jeune atteint l’âge de 25 ans, le droit aux allocations familiales prend fin à la fin du mois concerné, même si la période de 12 mois en tant que jeune diplômé demandeur d’emploi n’est pas terminée.


Faut-il s’inscrire au VDAB ?

Il n’est pas nécessaire de s’inscrire au VDAB pour que la période de stage de 12 mois en tant que jeune demandeur d’emploi commence. Nous vous conseillons néanmoins de ne pas oublier de vous inscrire !

Pour ce faire, rendez-vous sur le site Internet du VDAB ou formez le numéro gratuit 0800 30 700.

Vous pouvez vous adresser au VDAB pour obtenir de l’aide dans votre recherche d’un emploi. Après une période d’un an de stage d’insertion professionnelle, vous pouvez bénéficier d’une allocation d’insertion si vous avez moins de 25 ans.


Werken als Schoolverlater

Travailler pendant cette période en tant que jeune demandeur d’emploi.

Nous encourageons les jeunes demandeurs d’emploi à travailler pendant leur stage d’insertion, mais sachez que dans certains cas, cet emploi peut suspendre votre droit aux allocations familiales :

- si vous travaillez plus de 475 heures en tant qu’étudiant (cotisations sociales réduites). Il s’agit d’ailleurs du nombre d’heures maximal que vous pouvez prester en Belgique en tant qu’étudiant. Ensuite, chaque heure de travail est soumise aux cotisations sociales classiques.
- Si vous travaillez plus de 80 heures par mois en tant que travailleur ou ouvrier (cotisations sociales classiques)
- Si vous travaillez comme indépendant à titre principal ou si vous payez des cotisations sociales d’un indépendant à titre principal.
- Si vous touchez une allocation sociale qui découle d’un régime de maladie, d’invalidité, d’accident du travail, de maladie professionnelle, de chômage ou d’interruption de carrière.

Exemple :

Hamza a travaillé 475 heures au cours de l’année dans le cadre de son job étudiant. Toutes les heures prestées par la suite seront soumises aux conditions sociales classiques. En novembre, il travaille encore 49 heures en tant qu’intérimaire. Pour novembre, le droit aux allocations familiales est acquis.

Si votre enfant touche un revenu d’intégration ou une indemnité de bénévolat, le droit aux allocations familiales est maintenu.

Si votre enfant effectue du bénévolat ou un stage ou une formation non reconnue à l’étranger au cours de cette période, il ne peut bénéficier du Groeipakket que s’il est en mesure de présenter une attestation de l’organisme bénévole et de l’ONEM ou du VDAB. Celle-ci doit préciser que la période passée à l’étranger est assimilée au stage d’insertion professionnelle.

Si vous pensez que votre enfant n’a plus droit aux allocations familiales parce qu’il ne répond pas (plus) aux conditions précitées, veuillez nous en informer.


Que se passe-t-il si le jeune veut reprendre ses études ?

Si au cours de la période de stage de 12 mois en tant que jeune demandeur d’emploi, le jeune reprend ses études, celle-ci est suspendue et le droit aux allocations familiales est rouvert sur la base des études. Ensuite, la durée résiduelle du stage reprendra normalement.

Exemple :
Lisa arrête d’étudier le 15 mars 2019. Sa période de stage de 12 mois en tant que jeune demandeuse d’emploi commence le 1er avril 2019. Elle s’achève le 31 mars 2020.

Le 1er septembre 2019, elle reprend ses études et a donc à nouveau droit, dès ce moment, aux allocations familiales en tant qu’étudiante. À ce moment-là, elle a déjà épuisé 5 des 12 mois (d’avril à août). Elle conserve donc son droit à bénéficier des allocations familiales en tant que jeune demandeuse d’emploi pendant 7 mois à l’issue de ses nouvelles études.


Votre enfant doit-il s’affilier à une mutuelle ?

Après son 25e anniversaire, lorsqu’il décroche votre premier emploi ou à l’issue de son stage d’insertion professionnelle au VDAB, votre enfant doit s’inscrire à une mutuelle ou à un fonds de santé (caisse de maladie).

Une mutuelle lui offre des services et des avantages pour l’aider à rester en bonne santé ou pour le soutenir en cas de maladie.


Le jeune décroche son premier emploi, a-t-il droit à des congés ?

Au cours de votre première année de travail, vous n’avez pas encore eu l’occasion d’accumuler des jours de vacances. Cela signifie-t-il que vous n’y avez pas droit ? Pas du tout ! Si vous travaillez dans la fonction publique, vous recevez directement plusieurs jours de congé. Si vous embrassez une carrière dans le privé et avez moins de 25 ans, vous avez le droit de demander 4 semaines de vacances jeunes. Dans ce cas, renvoyez le formulaire « C103 - Vacances Jeunes - Travailleur » à votre organisme de paiement (la caisse auxiliaire ou le syndicat) après votre première semaine de vacances jeunes.

Si vous avez plus de 25 ans, vous pouvez éventuellement demander le congé européen ou les vacances complémentaires.


Souhaitez-vous signaler un changement dans la situation (de l'étude) ? Vous avez des questions concernant vos allocations familiales ? 

Découvrez votre dossier en ligne