Baisse de revenus : à quoi ai-je droit ?

Travail à temps partiel, chômage ou maladie ? Toutes ces situations ont malheureusement un impact sur votre budget familial. Heureusement, dans certains cas, il est possible de bénéficier de plusieurs autres aides financières pour compenser cette perte. Tout d’abord, KidsLife veille à ce que vous ne manquiez aucun avantage.

1. Suppléments sociaux en plus des allocations familiales.

Un supplément social est un montant mensuel supplémentaire que vous recevez en plus des allocations familiales. Si vous êtes un ménage à bas revenus, vous entrez en ligne de compte pour bénéficier de ce supplément. Les autres conditions pour pouvoir prétendre à ce droit dépendent de la Région dans laquelle vous habitez

  • En Wallonie, le supplément social dépend du revenu.
  • Le supplément social varie entre 11,72 euros par mois et 122,95 euros par mois
  • Plafonds de revenus annuels bruts du ménage :
    • 31.603,68 euros
    • 51.000 euros*
    • En-dessous de ces plafonds, vous bénéficiez d’un supplément social.
    • *enfant né après le 01/01/2020
  • Date de naissance de l’enfant qui peut modifier le montant du supplément social : avant ou après le 01/01/2020
  • Situation familiale particulière : famille monoparentale, famille nombreuse (enfant né après 2020), parent en invalidité ou BIM

Supplément social en Wallonie

Attention ! Nous tenons systématiquement compte des revenus de votre ménage. Dès lors, si vous cohabitez avec une personne qui n’est pas membre de votre famille, ses revenus sont inclus dans le calcul du montant total.

  • A Bruxelles, le supplément social dépend du revenu, de l’âge de l’enfant et du nombre d’enfants.
  • Le supplément social varie entre 46,87 euros par mois et 140,60 euros par mois
  • Plafonds de revenus annuels bruts du ménage :
    • 37.126,55 euros
    • 53.893,39 euros*
    • En-dessous de ces plafonds, vous bénéficiez d’un supplément social.
    • * s’il y a un 2ème enfant dans la famille
  • Date de naissance de l’enfant qui peut modifier le montant du supplément social : avant ou après le 01/01/2020. Avec le principe de la photo, tous les avantages sont conservés.
  • Situation familiale particulière : famille monoparentale, famille avec 2 enfants, famille avec 3 enfants et plus

Supplément social à Bruxelles

Attention ! Nous tenons systématiquement compte des revenus de votre ménage. Dès lors, si vous cohabitez avec une personne qui n’est pas membre de votre famille, ses revenus sont inclus dans le calcul du montant total

  • En Flandre, le supplément social du “Groeipakket” dépend du revenu et du nombre d’enfants.
  • Le supplément social varie entre 25,37 euros par mois et 86,59 euros par mois
  • Plafonds de revenus annuels bruts du ménage : 34.526,91 euros
    • 64.945,93 euros*
    • En-dessous de ces plafonds, vous bénéficiez d’un supplément social.
    • *enfant né après le 01/01/2019
  • Date de naissance de l’enfant qui peut modifier le montant du supplément social : avant ou après le 01/01/2019
  • Situation familiale particulière (enfant né avant le 01/01/2019): famille monoparentale, parent au chômage ou en incapacité de travail si un nouvel enfant a rejoint la famille après le 01/01/2019

Supplément social en Flandre

Attention ! Nous tenons systématiquement compte des revenus de votre ménage. Dès lors, si vous cohabitez avec une personne qui n’est pas membre de votre famille, ses revenus sont inclus dans le calcul du montant total.

2. Allocation scolaire : supplément qui s’ajoute au Groeipakket pour les familles à bas revenus en Flandre.

J’habite en Flandre : l’allocation scolaire

Si vous percevez le Groeipakket, vous touchez aussi automatiquement l’allocation scolaire si vous y avez droit. Dès lors, si vous subissez une perte ou une baisse de revenus, il se peut que vous ayez droit à une allocation scolaire lors de la prochaine année scolaire (ou pour l’année scolaire écoulée).

Quelle que soit votre situation, KidsLife vous la verse automatiquement. Vous n’avez donc pas à introduire de demande.

Nous réexaminons ce droit pour chaque nouvelle année scolaire. Dès lors, même si vous n’y étiez pas éligible lors de la rentrée précédente, nous vérifions si vous répondez à toutes les conditions pour l’année scolaire suivante.

Découvrez ici toutes les informations relatives à l’allocation scolaire

Qu’en est-il des enfants dans l’enseignement supérieur ?

Une baisse de revenus peut également signifier que vous avez droit à une bourse d’études ou une allocation d’études. Vous devez demander vous-même au gouvernement flamand la bourse d’études pour les enfants qui suivent des cours de l’enseignement supérieur.
Le site du gouvernement flamand reprend toutes les conditions d’obtention pour les jeunes concernés.

J’habite à Bruxelles ou en Wallonie : l’allocation d’études

Il se peut qu’une perte de revenus vous donne droit à une bourse ou une allocation d’études. Vous devez demander vous-même cette allocation au service enseignement du gouvernement. C’est lui qui examinera si vous y êtes éligible ou non.

Si les enfants fréquentent une crèche ou une école néerlandophone en Flandre ou en Région de Bruxelles-Capitale, et si vous êtes un ménage à bas revenus, il se peut que vous soyez éligible à l’allocation scolaire du gouvernement flamand. La caisse d’allocations familiales KidsLife paie cette allocation scolaire. Si vous n’habitez pas en Flandre, vous devez introduire une demande pour ce supplément auprès de nos services.

Découvrez ici toutes les informations relatives à cette allocation scolaire

3. Maximum à facturer pour tous les frais médicaux.

Grâce au maximum à facturer, vos frais médicaux annuels sont limités à un certain plafond. Dès que les frais inhérents aux soins médicaux pour votre famille atteignent ce plafond au cours de l’année, tous les montants excédentaires vous sont remboursés.

Il n’y a aucune formalité à accomplir à ce niveau. Les mutuelles activent elles-mêmes ce maximum à facturer si vous y êtes éligible.

La facture annuelle de l’assurance soins de santé peut également être réduite si vous répondez aux conditions du maximum à facturer.

La Mutualité Neutre reprend un récapitulatif de toutes les conditions à remplir pour bénéficier du maximum à facturer.

4. Droit à une aide sociale via le CPAS

Le CPAS vient aussi en aide aux familles qui ne reçoivent pas de pension de survie. Il aide votre famille le cas échéant : il peut, par exemple, s’agir d’un soutien financier, de bons alimentaires ou de conseils concernant tous les avantages auxquels vous avez droit.

Le CPAS de votre région peut être trouvé auprès du service de la population de votre municipalité. 

Conseil : Consultez le site Internet de votre commune

De nombreuses villes et communes prévoient des mesures de soutien supplémentaires pour les familles à bas revenus. Dans certaines communes, vous avez par exemple droit à un rouleau de sacs poubelle gratuit par an, à des chèques éducation pour vos enfants ou à un abaissement des taxes communales.

Consultez le site Internet de votre ville ou commune afin d’avoir une dernière mise à jour des avantages.

5. Tarif social pour l’eau, le gaz et l’électricité

Dans certaines situations, vous pouvez bénéficier d’un tarif social pour vos consommations privées d’eau, de gaz et d’électricité. Dans ce cas, vous obtenez un tarif préférentiel et vous ne devez plus payer la location de vos compteurs.

Vous bénéficiez aussi automatiquement de cet avantage si vous y avez droit. Dès lors, dans la plupart des situations, vous ne devez pas introduire de demande.

Pour entrer en ligne de compte, vous devez vous trouver dans l’une des situations détaillées sur le site Internet du gouvernement fédéral.

Vous pouvez aussi bénéficier d’un tarif social pour votre connexion à Internet et vos abonnements comme votre téléphone mobile. Les conditions sont identiques à celle du tarif social pour les raccordements énergétiques.

À cet effet, vous devez introduire une demande auprès de votre fournisseur d’accès qui se chargera de la suite des formalités.

6. Réduction sur les transports publics.

TEC, la STIB et la SNCB appliquent des réductions pour les membres d’une famille à bas revenus.

N’hésitez pas à les consulter sur le site Internet de la société de transport. Pour introduire effectivement une demande, passez à un guichet de cette société de transport. Le collaborateur pourra vérifier, à l’aide de votre carte d’identité, si vous entrez ou non en ligne de compte.

7. Vous reprenez une formation pour adultes ?

Vous rêvez d’embrasser une nouvelle carrière ? Ou de devenir ce que vous voulez vraiment être ? Dans ce cas, la formation pour adultes est peut-être ce qu’il vous faut.

Si vous avez un bas revenu, les formations pour adultes sont moins chères ou même totalement gratuites. Vous pouvez demander l’exemption des frais d’inscription auprès de votre établissement d’enseignement. Informez-vous correctement au préalable (par ex. coût du matériel didactique) afin d’éviter des frais inutiles par la suite.

Chez KidsLife, la caisse d’allocations familiales, nous mettons tout en œuvre pour que vous ne manquiez plus aucun avantage. Vous recevez toujours le montant maximum des allocations familiales et nous passons en revue tous les suppléments auxquels vous êtes éligible.

En outre, nous vous communiquons des conseils pratiques à la mesure de votre famille.

Devenez client de la caisse d’allocations familiales KidsLife dès maintenant pour le paiement de vos allocations familiales.

Je deviens client

Votre situation de parent isolé ne vous donne pas systématiquement droit aux suppléments sociaux

Pour en bénéficier, les revenus de votre ménage ne doivent pas excéder un certain plafond. Le fait que vous soyez divorcé(e) ou parent isolé impacte probablement aussi les revenus de votre ménage. Il se peut donc que vous entriez en ligne de compte pour les suppléments sociaux. 

Les plafonds et la composition de ces suppléments sociaux dépendent de la Région dans laquelle vos enfants et vous êtes domiciliés : Flandre, Bruxelles ou Wallonie

KidsLife verse automatiquement les suppléments sociaux si vous y avez droit ! Ce versement intervient après réception de votre avertissement extrait de rôle - soit systématiquement 2 ans après l’exercice d’imposition concerné. 

Exemple :
Nous (ré)évaluons en 2021 les suppléments sociaux pour 2019. En effet, le gouvernement fédéral ne nous communique vos revenus 2019 qu’en 2021.  

Si vous entrez en ligne de compte pour ces suppléments sociaux et ne souhaitez pas attendre 2 ans, contactez votre conseiller KidsLife afin d’introduire votre demande. 

Découvrez ici toutes les conditions relatives aux suppléments sociaux

Les suppléments sociaux sont octroyés aux ménages dont les revenus bruts sont inférieurs à un certain plafond. Le SPF Finances nous fournit un récapitulatif des revenus totaux du ménage sur la base de votre déclaration d’impôt.
Les données définitives relatives à vos revenus ne sont disponibles qu’après 2 ans.
Par exemple, vos revenus de 2019 ne sont disponibles qu’en 2021.

Dès lors, nous ne pouvons valider (définitivement) les suppléments sociaux que 2 ans après l’année d’octroi concernée. 

Si vous avez déjà touché des suppléments sociaux, nous vérifions si cet octroi était justifié. 

Si vous n’avez pas encore perçu de suppléments sociaux, nous vérifions si vous entrez ou non en ligne de compte et, si tel est le cas, nous versons les suppléments sociaux avec effet rétroactif. 

Découvrez ici si vous entrez en ligne de compte pour ces suppléments sociaux. 

 

KidsLife donne un coup de pouce aux familles qui ont un revenu plus faible en leur accordant un supplément : le supplément social
Celui-ci dépend totalement de votre situation : votre domicile, vos revenus et votre situation familiale.

Découvrez ici toutes les conditions relatives à votre supplément social.

 

Une modification des revenus de votre ménage peut influencer votre droit aux suppléments sociaux et à l’allocation de participation sélective (allocation scolaire). Votre droit est automatiquement examiné sur la base de vos revenus d’il y a 2 ans (via la déclaration fiscale). Toutefois, vos revenus augmentent subitement de manière substantielle et nous vous versons un supplément social ? Prévenez-nous, afin que nous puissions arrêter préventivement le versement de cette allocation sociale et d’éviter ainsi toute réclamation d’un montant payé indûment.

Vous ne bénéficiez actuellement d’aucun supplément social, mais vos revenus ont aujourd’hui drastiquement diminué ? Contactez-nous pour que nous puissions vous envoyer un formulaire à compléter. Mentionnez-y vos revenus et renvoyez-nous ce formulaire accompagné des justificatifs.

Si votre enfant souffre d’une affection particulière diagnostiquée comme l’autisme, il peut éventuellement bénéficier d’un supplément pour enfants atteints d’une affection médicale ou ayant besoin d’un soutien spécifique versé par KidsLife.

Ce supplément s’ajoute aux allocations familiales mensuelles.

Comment procéder ?

  • Vous introduisez une demande chez KidsLife pour le besoin d’encadrement spécifique. Vous avez deux possibilités : vous vous connectez à My KidsLife, votre dossier en ligne, ou vous contactez votre conseiller KidsLife.
  • Nous envoyons votre demande au service Zoë de Kind en Gezin ou au SPF Sécurité sociale qui examine ensuite votre droit à ce supplément.
  • Le service Zoë ou le SPF Sécurité sociale vous contactera afin de vous inviter à compléter un questionnaire pour pouvoir évaluer la situation médicale. Il se peut qu’un médecin-contrôleur intervienne ensuite sur cette base. Ne vous inquiétez pas : le service qui examine la demande règle tout pour vous.
  • À l’issue de l’enquête, il communique la décision à votre conseiller KidsLife qui versera ou non, le cas échéant, un supplément. 

Découvrez ici toutes les informations relatives au supplément pour enfants atteints d’une affection.

Que signifie le communiqué de septembre pour votre Groeipakket ?

Que signifie le communiqué de septembre pour votre Groeipakket ?

Je hebt het misschien al horen vallen in de media. Het Groeipakket, de Kinderbijslag in Vlaanderen, was de hoofdrolspeler in de Septemberverklaring van de Vlaamse Regering.
Alles over de Septemberverklaring
Combien de jours de congé de paternité pouvez-vous prendre ? Des jours supplémentaires dès 2023.

Combien de jours de congé de paternité pouvez-vous prendre ? Des jours supplémentaires dès 2023.

Vous allez être parent ? En tant que futur papa (ou coparent), vous voulez bien entendu passer un maximum de temps avec votre bébé dès ses premiers instants. Dès lors, le congé de paternité constitue la solution la plus simple pour obtenir un congé après la naissance. Vous trouverez ci-après tout ce qu’il faut savoir sur ce congé de paternité.
Congé de paternité
Assurance hospitalisation pendant la grossesse : tout ce que vous voulez savoir

Assurance hospitalisation pendant la grossesse : tout ce que vous voulez savoir

Vous êtes enceinte ? Dans ce cas, une assurance hospitalisation vient à point nommé. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.
Assurance hospitalisation pendant la grossesse : tout ce que vous voulez savoir