Mon enfant entre à la crèche

Le temps passe trop vite ? C’est vrai ! Et vous en faites l’expérience aujourd’hui ! Avant que vous ne vous en rendiez compte, votre bébé est prêt à commencer ses aventures à la crèche ou chez une gardienne. Si votre enfant fréquente une crèche, vous recevez une allocation de garde d’enfants (en Flandre uniquement). Il s’agit de l’un des suppléments inclus dans le Groeipakket


Wat is Kinderopvangtoeslag?

Qu’est-ce que l’allocation de garde d’enfants ? 

Si votre enfant fréquente une crèche néerlandophone en Flandre ou en Région de Bruxelles-Capitale et si vous ne payez pas en fonction de vos revenus, vous avez droit à une allocation de garde d’enfants. 3,23 euros par enfant et par jour de garde.  

Comment ce supplément est-il calculé ?  

Une journée de crèche complète inclut au moins 5 heures de garde.

> 5 heures de garde  3,32 euros par enfant
3 à 5 heures de garde 1,66 euros par enfant (la moitié d’une journée de garde complète)
< 3 heures de garde pas de supplément

Exemple 

En septembre, Mika (5 mois) a été 17 jours complets et 3 demi-journées à la crèche. Il a donc bénéficié d’une allocation de garde d’enfants de 61,42 euros (18,5 jours de garde x 3,32 euros). 


Comment recevoir l’allocation de garde d’enfants ?

Si vous résidez en Flandre, vous ne devez rien faire ! Votre crèche communique les jours de présence de votre enfant à votre caisse d’allocations familiales (éventuellement via Kind en Gezin). Dans ce cas, votre allocation de garde d’enfants est automatiquement versée le 20 du mois qui suit le mois passé en crèche.  

Attention : si vous habitez en Wallonie ou à Bruxelles, la procédure n’est pas automatique. Vous devez demander l’allocation de garde d’enfants. 


Souhaitez-vous recevoir les allocations familiales de KidsLife ? Ou vous n'habitez pas en Flandre et vous souhaitez demander une allocation de garde d'enfants ?

Devenir Client Demandez Allocations de garde d'enfant


La crèche, une aventure inédite ? 

Chercher la crèche adéquate 

Quand devez-vous commencer à chercher une crèche ou une gardienne ? Le plus tôt sera le mieux. Pour faire court, dès que vous êtes enceinte. Une demande d’inscription n’est officiellement acceptée qu’à partir du troisième mois de grossesse, mais un parent averti en vaut deux, non ? Prenez le temps de chercher. En outre, les places disponibles sont souvent limitées et convoitées - oui, il y a parfois des listes d’attente... Mieux vaut donc commencer vos recherches à temps.

Quels sont les types d’accueil ? Certains milieux d’accueil sont subventionnés (par Kind en Gezin en Flandre, par l’ONE en Wallonie et à Bruxelles), d’autres ne le sont pas. Si la crèche bénéficie de subventions, vous payez un forfait en fonction de vos revenus. Les milieux d’accueil non subventionnés déterminent eux-mêmes les frais de garde. 

Comment trouver une crèche ? La plupart des communes disposent d’un service auquel vous pouvez vous adresser pour la garde des enfants. Pensez à consulter le site de votre commune ou à y passer. Parfois, vous pouvez aussi vous adresser directement à la crèche pour savoir s’il reste de la place et si vous pouvez rencontrer les responsables. Les sites Internet de Kind en Gezin ou ONE reprennent une liste des milieux d’accueil agréés. 

Saviez-vous que vous pouviez déduire fiscalement vos frais de garde (si la crèche est agréée) ? Le montant maximal s’élève à 11,20 euros par enfant et par jour, soit une réduction d’impôt équivalant à 45 % des dépenses. Consultez les conditions sur le site du SPF. 

Vérifiez systématiquement si votre milieu d’accueil est agréé ! Par ailleurs, sans agrément, un milieu d’accueil ne peut accueillir ni bébés ni jeunes enfants. Et vous ne bénéficiez pas non plus d’attestation fiscale pour les frais de garde. 

Réfléchissez aussi au type d’accueil souhaité : une crèche (accueil collectif) ou une gardienne (accueil familial). Choisissez la forme d’accueil qui vous convient le mieux et qui permettra à votre enfant de se sentir à l’aise. 


Tips voor de eerste creche

Réussir du premier coup : conseils pour faciliter l’étape de la crèche 

C’est toujours stressant et émouvant de « laisser » son enfant pour la première fois. Aussi bien pour votre enfant et vous que pour les puéricultrices/gardiennes qui accueillent un petit nouveau. Voici quelques conseils pour faciliter un peu cette première étape : 

  • Vérifiez le règlement intérieur de votre milieu d’accueil afin de savoir à quoi vous vous engagez.  

  • L’adaptation est le maître-mot. Avant que votre enfant ne fasse son entrée effective à la crèche, allez-y avec lui (brièvement) au moins trois fois afin qu’il s’habitue à son nouvel environnement. Vous hésitez ? Demandez à la crèche comment elle gère les adaptations. Suivez le rythme de votre enfant : certains bébés ont besoin de plus de temps que d’autres. Profitez aussi de ces prises de contact pour poser toutes vos questions. Mieux vaut une question de trop... 

  • Votre bébé perçoit parfaitement vos sentiments, soyez donc confiant lorsque vous le déposez dans son milieu d’accueil pour la première fois.  

  • Ne faites pas durer la séparation trop longtemps de manière à ce que votre bébé ne soit pas perturbé par la séparation soudaine de ce visage familier. Plus c’est long, plus c’est difficile - pour vous aussi d’ailleurs.  

  • Vous vous inquiétez ? N’hésitez pas à demander aux puéricultrices/gardiennes de vous appeler pendant la journée pour vous donner quelques informations.  

  • Faites confiance aux professionnels. Ils savent ce qu’ils font : votre enfant est entre de bonnes mains.


Des questions sur l'allocation de garde d'enfants ? Ou souhaitez-vous devenir client de KidsLife ?

Contactez-nous Devenir Client