Bevallen, hoeveel kost dat nu?

Combien coûte un accouchement ?

 Enceinte de votre premier enfant ? Félicitations ! Vous avez sûrement plein de questions : où ai-je envie d’accoucher, dans quel type de chambre, selon quelle méthode d’accouchement… Mieux vaut déjà vous pencher aussi sur le coût potentiel de votre accouchement.


À quels frais faut-il s'attendre ?

Accoucher, cela coûte de l’argent. Vous ne devrez pas tout payer vous-même et heureusement, parce que vous pourriez vous retrouver avec une fameuse facture. Voici les différents éléments qui influencent le coût de votre accouchement :

  • Le type et le lieu d’accouchement. À l’hôpital ou à la maison ? À l’hôpital, vous payez par jour et nuit de séjour. En moyenne, les mamans passent trois nuitées sur place. À la maison, bien sûr, vous n’aurez aucun frais de séjour ; en revanche, vous devrez payer la sage-femme et le médecin qui vous assistent lors de l’accouchement. La mutualité rembourse tous les frais de base.
  • Votre état médical ou vos besoins. Faut-il prévoir des examens ou médicaments supplémentaires ? L'anesthésie péridurale constitue elle aussi un coût additionnel.
  • Le type de chambre. Si vous accouchez à l’hôpital, vous avez le choix entre une chambre individuelle ou non. Si vous optez pour une chambre individuelle, l’hôpital vous comptera un supplément pour la chambre et des suppléments d’honoraires. Si vous demandez une péridurale, elle vous coûtera à peu près 200 euros de plus dans une chambre individuelle, voire jusqu’à 400 euros les weekends ou la nuit. Alors qu’aucun supplément n’est compté dans les chambres à deux lits.
  • Le type d’accouchement. Vivrez-vous un accouchement naturel ou par césarienne ? Dans le cas d’une césarienne, les mamans séjournent en moyenne cinq nuits à l’hôpital. Ce qui implique un coût plus élevé que pour un accouchement naturel. Du reste, la différence de prix entre les deux est négligeable. Même un accouchement dans l’eau ne coûte rien de plus.
  • Votre mutualité. Chaque mutualité détermine le montant du remboursement qu’elle offre pour les différents frais médicaux. Mieux vaut donc comparer les forfaits de remboursement des mutualités.
  • Votre type d’assurance. Si vous accouchez à l’hôpital, vous devez payer l’hospitalisation. Votre mutualité paie une grande partie de la facture directement à l’hôpital. Par la suite, vous recevrez une facture avec les frais à votre charge. Vous avez pris une assurance hospitalisation avant de tomber enceinte ? La majorité de ces frais supplémentaires pourront vous être remboursés.
  • L’hôpital où vous accouchez. Les frais de séjour varient beaucoup d’un hôpital à l’autre. La localisation de l’hôpital influence fortement le prix. Informez-vous bien à l’avance auprès de votre médecin ou de l’hôpital où vous voulez accoucher.

En général, on reçoit la facture de l’hôpital quelques mois après l’accouchement. Vous y retrouverez un aperçu détaillé de tous les frais.


Welke kosten moet je zelf betalen van de bevalling?

Que vais-je devoir payer moi-même ?

Vous avez déjà une assurance hospitalisation ? Mieux vaut la souscrire avant votre grossesse, parce que le délai d’attente peut aller jusqu’à 9 mois. Si vous souscrivez à l’assurance plus tard, vous serez moins remboursée. Quand vous accouchez, prévenez votre assurance et demandez-lui d’intégrer votre enfant à la police d’assurance. En général, vous avez jusqu’à un mois après la naissance pour le faire.

Avec une assurance hospitalisation, vous ne devez presque rien payer vous-même. Voilà déjà une bonne nouvelle ! Les montants et les postes remboursés varient d’un assureur et d’un type d’assurance à l’autre.

Découvrez ici toutes les possibilités qu’offre une assurance hospitalisation chez Symbio.


Marie Helene

Il y a quelques mois, Marie Helene a eu une belle frayeur en recevant la facture de son premier accouchement : « L'assurance couvrait tout, mais ne m'avait pas prévenue que je devais les contacter pour confirmer la naissance. Dès lors, nous avons reçu la facture complète... mauvaise surprise. Finalement, nous avons été remboursés, mais quel stress sur le coup ! » Message : n’oubliez pas de signaler la naissance à votre assurance, il s’agit d’une démarche importante !


Saviez-vous que vous avez droit à une prime de naissance à la naissance de votre enfant ? Demandez-la dès maintenant pour en bénéficier au plus vite.

Demandez la prime de naissance