l'allocation de soins

Supplément pour enfants atteints d’une affection

Lorsqu’un enfant est malade pendant longtemps, qu’il présente un handicap physique ou mental : les allocations familiales sont plus importantes. Elles permettent de soulager les familles.
Recevoir le supplément pour enfant atteint d'une affection

Recevoir le supplément pour enfant atteint d'une affection

Votre enfant a peut-être droit à une augmentation de ses allocations familiales (majoration) en cas de maladie grave, de handicap physique ou mental, de maladie chronique ou de longue durée…

Ce supplément est souvent appelé « supplément pour enfant handicapé ». Celui-ci est pourtant payé dans d’autres situations que le handicap. C’est pourquoi, la réglementation des allocations familiales parle de « supplément pour enfant atteint d’une affection ». Voyons ensemble comment demander ce supplément et à combien il peut s’élever.

Puis-je recevoir un supplément pour mon enfant malade ou handicapé ?

Ce n’est pas KidsLife qui prend la décision. Dans un premier temps, nous transférons votre demande à l’organisme compétent.

Ensuite, cet organisme reprend contact avec vous pour l’évaluation médicale.

Celle-ci porte sur :

  • les conséquences physiques et mentales de l’affection sur l’enfant : pilier 1 ;
  • les répercussions sur le quotidien de l’enfant (mobilité, capacité d’apprentissage, hygiène…) : pilier 2 ;
  • l’influence de l’affection sur la famille (adaptation du lieu de vie, déplacements, soins…) : pilier 3.

Pour chaque pilier, l'organisme compétent attribue un nombre de points et c’est sur base de ceux-ci que les allocations familiales peuvent augmenter ou pas.

L’enfant a droit à un supplément si le total des 3 piliers atteint 6 points ou si le premier pilier compte au moins 4 points. Vous trouverez ci-dessous le détail des montants dus selon le nombre de points.

1

Demande

Vous envoyez une demande à KidsLife pour recevoir supplément pour enfant atteint d’une affection.
J'envoie une demande via My KidsLife
2

Traitement

Nous transmettons votre demande au service régional compétent.
3

Rapport

Il examine si votre enfant peut bénéficier d’un supplément d’allocations familiales.
4

Paiement

Si le nombre de points le permet, nous pouvons vous payer un supplément pour votre enfant.

Quel est le montant de l'allocation de soins en Flandre ?

  Moins de 4 points dans le pilier 1  Au moins 4 points dans le pilier 1 
0 - 5 points au total / 89,16 euros
6 - 8 points au total 118,74 euros 457,39  euros
9 - 11 points au total 277,09  euros 457,39 euros
12 - 14 points au total 457,39 euros 457,39 euros
15 - 17 points au total 520,09 euros 520,09 euros
18 - 20 points au total 557,24 euros 557,24 euros
+ de 20 points au total 594,38 euros 594,38 euros

Jusqu'à quel âge mon enfant peut recevoir l'allocation de soins ?  

Dès que votre enfant atteint l’âge de 21 ans, il ne peut plus bénéficier du supplément. Vous recevez encore le montant de base des allocations familiales jusqu'à ses 25 ans.

Bonne nouvelle : dès l'âge de 18 ans, vous pouvez recevoir une ARR (allocation de remplacement de revenus) ou une AI (allocation d’intégration) si vous avez introduit une demande auprès du SPF Sécurité sociale.

 

D'autres sujets concernant les suppléments de soins

Si votre enfant souffre d’une affection particulière diagnostiquée comme l’autisme, il peut éventuellement bénéficier d’un supplément pour enfants atteints d’une affection médicale ou ayant besoin d’un soutien spécifique versé par KidsLife.

Ce supplément s’ajoute aux allocations familiales mensuelles.

Comment procéder ?

  • Vous introduisez une demande chez KidsLife pour le besoin d’encadrement spécifique. Vous avez deux possibilités : vous vous connectez à My KidsLife, votre dossier en ligne, ou vous contactez votre conseiller KidsLife.
  • Nous envoyons votre demande au service Zoë de Kind en Gezin ou au SPF Sécurité sociale qui examine ensuite votre droit à ce supplément.
  • Le service Zoë ou le SPF Sécurité sociale vous contactera afin de vous inviter à compléter un questionnaire pour pouvoir évaluer la situation médicale. Il se peut qu’un médecin-contrôleur intervienne ensuite sur cette base. Ne vous inquiétez pas : le service qui examine la demande règle tout pour vous.
  • À l’issue de l’enquête, il communique la décision à votre conseiller KidsLife qui versera ou non, le cas échéant, un supplément. 

Découvrez ici toutes les informations relatives au supplément pour enfants atteints d’une affection.

La famille ne doit pas effectuer de démarches pour demander la révision d’office.
L’AVIQ (organisme de la région wallonne) s’en occupe automatiquement et KidsLife est mis au courant de la nouvelle décision.
Vous recevez alors que courrier vous informant de la prolongation ou de la fin du paiement de ce supplément.

Tout sur l'allocation de soins

L’autonomie est un terme utilisé dans le cadre d’une décision médicale relative à un supplément pour enfants atteints d’une affection ayant un besoin d’encadrement spécifique. 
Cette autonomie est déterminée par la mesure dans laquelle un enfant peut :

  • se déplacer
  • manger ou cuisiner seul
  • se charger de son hygiène personnelle
  • entretenir son habitation et son ménage
  • vivre sans surveillance et être conscient des dangers
  • communiquer et avoir des contacts sociaux. 

L’autonomie est un facteur dont nous tenons compte pour le paiement de votre supplément pour enfants atteints d’une affection (au niveau de votre caisse d’allocations familiales), mais il intervient également pour le paiement de l’ARR ou de l’AI (au niveau du gouvernement). 

Découvrez ici toutes les informations relatives au supplément pour enfants atteints d’une affection. 

 

La demande de supplément pour enfants atteints d’une affection doit être formulée à la caisse d’allocations familiales. Nous envoyons une demande de supplément pour enfants atteints d’une affection à Opgroeien – team Zoë (si vous habitez en Flandre) ou au SPF Sécurité sociale (si vous habitez à Bruxelles ou en Wallonie.

L’équipe vous (les parents) envoie un questionnaire. Dès que vous l’avez retourné complété, elle le soumet à un médecin chargé de l’évaluation.

Celui-ci évalue le besoin d’encadrement spécifique de votre enfant sur la base du questionnaire. Il invite parfois les parents à un entretien.

Opgroeien – Team Zoë ou le SPF Sécurité sociale communique le résultat de l’évaluation à votre Caisse d’allocations familiales. 
Un nombre de points est défini pour 3 piliers dans lesquels l’autonomie joue un rôle important. 

Ensuite, nous versons le supplément pour enfants atteints d’une affection en plus du montant mensuel de base.

Découvrez ici toutes les informations relatives au supplément pour enfants atteints d’une affection.

Introduisez une demande de supplément pour enfants atteints d’une affection sur My KidsLife

Plusieurs aides existent pour les enfants qui ont besoin de soins particuliers. Par exemple, les allocations de soins et de soutien. Comment connaître la différence ? On vous explique tout par ici. 

Je découvre la différence entre allocation de soins et allocation de soutien

Voyager avec un bébé : conseils pour une aventure relax

Voyager avec un bébé : conseils pour une aventure relax

Un voyage à l’étranger avec un bébé exige un minimum de planification. Préparez-vous au mieux grâce à nos quelques conseils. Cela vous épargnera une bonne dose de stress sur le trajet et une fois sur place !
vers plus d'infos
Prévenir le burn-out parental

Prévenir le burn-out parental

Le burn-out parental est aussi connu sous le nom de syndrome d'épuisement parental. C'est un phénomène de plus en plus courant chez les parents. Est-il possible d'éviter cette situation de surcharge parentale dans une société qui demande de plus de plus aux parents ? KidsLife a fait son enquête pour vous éclairer sur cette problématique.
vers plus d'infos
L'argent de poche : quand et combien donner

L'argent de poche : quand et combien donner

Quel est le montant idéal d'argent de poche par âge ? Comment éduquer à la gestion financière ? Voici quelques lignes directrices pour vous aider à prendre des décisions éclairées.
vers plus d'infos

Vous avez le choix de votre Caisse d'allocations familiales

Plus de 400 000 enfants reçoivent déjà des allocations payées par KidsLife, dans les trois régions en Belgique. Auriez-vous envie de changer ?

 

Je demande à KidsLife de payer mon Groeipakket