Congé de paternité : le congé de naissance pour les futurs papas et coparents

Vous allez être parent ? En tant que futur papa (ou coparent), vous voulez bien entendu passer un maximum de temps avec votre bébé dès ses premiers instants. Dès lors, le congé de paternité constitue la solution la plus simple pour obtenir un congé après la naissance. Vous trouverez ci-après tout ce qu’il faut savoir sur ce congé de paternité.


Congé de paternité

Combien de jours de congé de paternité pouvez-vous prendre ? Des jours supplémentaires dès 2023.

Si vous devenez papa ou coparent à partir de 2023, vous avez droit à 20 jours de congé de naissance - soit 5 de plus qu’en 2022. Vous profitez donc pendant plus longtemps de votre congé de paternité.

Vous pouvez bénéficier de ces jours supplémentaires aussi bien en tant qu’employé qu’en tant qu’indépendant. Si vous êtes fonctionnaire, vous avez droit à 10 jours de congé de paternité ou de congé de naissance.


Quand pouvez-vous demander et prendre ce congé de paternité ?

Vous pouvez planifier vous-même votre congé de paternité ou congé de naissance. Vous devez le prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance de votre enfant. Tous les jours ne doivent pas être pris consécutivement. Vous pouvez donc le scinder en plusieurs jours et n’êtes pas tenu de prendre 4 semaines d’affilée.

Vous êtes indépendant ? Vous avez même la possibilité de prendre ce congé à temps partiel. Vous avez donc 40 demi-jours de congé de paternité à prendre. Contactez votre caisse d’assurances sociales pour connaître toutes les conditions du congé de paternité pour les indépendants.


En plus des différentes sortes de congés, il existe bien d’autres avantages pour les (futurs) parents. KidsLife, la caisse d’allocations familiales, met tout en œuvre pour que vous ne manquiez plus aucun avantage ! Demandez votre prime de naissance à KidsLife et nous nous chargeons du reste !

Demander la prime de naissance

Vais-je encore percevoir mon salaire pendant le congé de naissance ou congé de paternité ?

En principe, au cours des 3 premiers jours, vous continuez à percevoir votre salaire normal versé par votre employeur. À partir du 4e jour, vous touchez une allocation de l’assurance maladie. Le montant versé par la mutuelle équivaut toujours à 82 % de votre salaire brut, plafonné à 139,97 euros par jour.

Pour connaître le calcul exact, n’hésitez pas à contacter votre mutuelle. Les agents se feront un plaisir de vous aider.


Quelle est la différence entre un congé de paternité et un congé parental ?

Le congé de paternité ou congé de naissance est le congé dont vous bénéficiez lors de la naissance de votre enfant. Le congé parental est un droit dont vous pouvez bénéficier jusqu’au 12e anniversaire de votre enfant.

Vous trouverez toutes les différences ci-dessous :

Congé de paternité / Congé de naissance

Congé parental

20 jours

4 mois

À prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance de l’enfant

À prendre jusqu’au 12e anniversaire de l’enfant.

20 jours à temps plein à planifier. (les indépendants peuvent également prendre des demi-jours)

Temps plein = 4 mois

Mi-temps = 8 mois
1/5 congé parental = Vous travaillez à 4/5 pendant 20 mois

Vous pouvez aussi combiner ces différentes options.

3 jours de salaire complet, ensuite l’allocation de la mutuelle.

Vous touchez un revenu de remplacement du gouvernement.

Demande à introduire auprès de votre employeur ou de la caisse d’assurances sociales.

Demande à introduire auprès de votre employeur ou de la caisse d’assurances sociales et auprès du gouvernement.


Conversion du congé de maternité en congé de paternité

Vous aimeriez convertir le congé de maternité en congé de paternité ? C’est possible dans 2 situations très spécifiques :

  • La maman est hospitalisée pour une longue durée. Dans ce cas, le congé de paternité peut être prolongé.
  • En cas de décès de la maman, le solde du congé de maternité sera converti en congé de naissance pour le papa ou le coparent. Espérons toutefois que vous n’aurez pas à recourir à cette option.

Y a-t-il d’autres types de congés de naissance/congés de paternité ?

Après avoir épuisé votre congé de paternité, vous avez bien entendu d’autres possibilités que vos seuls congés annuels. Vous avez probablement déjà entendu parler du congé parental et/ou du crédit-temps. Si ces congés ne constituent pas une solution dans votre situation, vous pouvez toujours envisager de travailler volontairement à temps partiel. Examinez les possibilités avec votre employeur (ou votre caisse d’assurances sociales si vous êtes indépendant). Il pourra certainement vous aider !


Un bébé en route? Ne manquez rien grâce à nos conseils!

Saviez-vous que nous envoyons notre mailing pour-ne-rien-manquer au rythme de votre grossesse ? Vous recevez ainsi de bons conseils, exactement au moment où vous en avez besoin ! Abonnez-vous ici à notre mailing mensuel pour-ne-rien-manquer.

Je m'inscris !