Comment bien gérer les visites après une naissance ?

Comment bien gérer les visites après une naissance ?

À peine votre bébé a-t-il montré le bout de sa frimousse que commence un ballet redouté par certains parents : les visites, à la maternité ou à la maison. Notre conseil ? N’improvisez pas ces allées et venues, mais organisez-les. Histoire de bien vivre ce chapitre si important de votre vie.


Visites à la maternité : stop ou encore ?

Il est encore très habituel de rendre visite aux parents et leur nouveau-né à la maternité. Pourtant, la plupart des parents – et surtout des mamans – préféreraient rester dans leur cocon intime lors des premiers jours.

Suivez ces conseils de mamans qui sont passées par là :

  • Vous voulez vous ménager pendant les premiers jours et limiter les visites à votre cercle intime ? Communiquez-le ! Dans les messages que vous enverrez quelques heures après la naissance, mentionnez gentiment mais explicitement votre souhait.
  • Si vous accueillez tout de même des visites à la maternité, posez vos conditions : demandez aux gens de prévenir à l’avance et de ne pas rester plus de 30 minutes, par exemple.

Organiser au mieux les visites à la maison

Pour un déroulement en toute sérénité des visites chez vous, nous avons également quelques astuces :

  • Quand autoriser les visites ? Chaque accouchement est différent ; écoutez votre corps pour décider quand vous autoriserez les visites d’un cercle plus large. Pour ne pas vous retrouver avec des visites tous les jours, vous pouvez fixer des jours de visite, par exemple.
  • Par (tout) petits groupes ou tout le monde en même temps ? Chaque formule présente ses avantages. En petit comité, on reste dans une ambiance intimiste qui peut être vécue comme moins intrusive. Regrouper les visites assurera au contraire une ambiance plus festive ; en plus, quand tout le monde vient en même temps, pas besoin de multiplier les visites.

Les fêtes de naissance : une coutume à adopter ?

Si la fête de naissance n’est pas encore une tradition en Wallonie, elle est de plus en plus pratiquée au nord du pays (et ailleurs). Elle s’adresse aux parents qui ont envie de marquer le coup et de réunir leurs amis et leur famille pour célébrer la naissance de bébé. D’une réception toute simple au jardin à la location d’une salle avec traiteur : les formules – et les budgets qui y sont consacrés – sont très variables.

Envie d’organiser une fête de naissance ? Mieux vaut la planifier 6 à 8 semaines après la naissance. Car si vous attendez trop longtemps, vos proches ne résisteront pas à venir vous voir avant, et vous manquerez alors l’objectif de regrouper les visites.


  • Qu’offrir à boire et à manger ? Une question non dénuée d’importance. Car croyez-nous, vous n’aurez ni le temps ni l’énergie de vous activer aux fourneaux. Sans compter que si vos amis et votre famille sont nombreux, le budget risque vite d’exploser.

Voici trois plans malins :

  1. Inversez les rôles : demandez plutôt à vos invités de VOUS apporter un bon petit plat. Ils vous rendront un immense service et ne seront que trop heureux de se sentir utiles.
     
  2. Vous voulez proposer quelque chose, mais sans vous ruiner ou vous prendre la tête ? Profitez de bons plans pour les jeunes parents : comme l’action Bébé à Bord  de Colruyt. Une boîte remplie d’échantillons et de bons de réduction que vous obtenez gratuitement sur demande. Sans oublier un bon « Fête de naissance » d’une valeur de 40 €, pour acheter de quoi sustenter vos visiteurs.
     
  3. Autre coup de pouce financier bienvenu : la prime de naissance. Saviez-vous que vous pouvez la demander avant même la naissance ? Elle pourra vous aider à financer les dépenses liées aux visites.

Pas envie de visites ?

Épuisement, besoin de limiter les frais, envie de préserver son intimité… On peut avoir plein de bonnes raisons pour vouloir limiter les visites. Profitez alors d’une fête de famille ou d’un souper organisé par des amis pour voir tout le monde en même temps. Et organisez une visite au travail pour y présenter votre fils ou votre fille.

En fin de compte, c’est votre bien-être et celui de bébé qui compte. À chacun.e de trouver la meilleure façon de le préserver."


Vous êtes enceinte ? Demandez votre prime de naissance dès maintenant, et nous veillerons à ce que vous ne manquiez aucun avantage 

Demandez votre Prime de naissance