Nos bureaux seront fermés les 26/05 et 27/05. Nous serons à nouveau disponibles le lundi 30/05 à partir de 8h30.

Opter pour le chômage temporaire en tant que parent en cas de force majeure à la suite des mesures liées au coronavirus.

Opter pour le chômage temporaire en tant que parent en cas de force majeure à la suite des mesures liées au coronavirus.

Une semaine de vacances supplémentaire inattendue ? Ou bien la garderie est-elle fermée en raison de mesures plus strictes liées à Corona ? En tant que salarié, vous pouvez avoir droit au chômage temporaire dans diverses situations. Remplissez-vous les conditions ? Dans ce cas, votre employeur ne peut pas refuser la demande


Saviez-vous que vous avez droit au petit chômage lorsque vous devez accompagner votre enfant mineur ou votre enfant adulte handicapé dans un centre de vaccination afin de le faire vacciner contre le Covid-19 ? Ce petit chômage comprend non seulement le temps nécessaire à la vaccination elle-même, mais aussi le temps nécessaire pour se rendre au centre de vaccination et en revenir. Pour cette absence, vous conservez intégralement votre salaire normal. Bien entendu, vous devez en faire la demande à votre employeur à l'avance. Et sur demande, vous devez présenter la preuve de la confirmation du rendez-vous. Cet arrangement est provisoirement valable jusqu'au 30 juin 2022.


Recourir au chômage temporaire en tant qu’employé : différentes situations.

Le 23 octobre dernier, une nouvelle loi relative au chômage temporaire pour raison de force majeure liée aux mesures contre le coronavirus est entrée en vigueur. Si votre enfant ne peut pas aller à la crèche, à l’école ou au centre pour personnes porteuses d’un handicap, vous pouvez prétendre à ce chômage temporaire.

Chômage temporaire en cas d’impossibilité de se rendre à la crèche.

Votre enfant fréquente la crèche, mais il n’est pas en mesure de s’y rendre en raison des mesures liées au coronavirus ? Dans ce cas, vous pouvez introduire une demande de chômage temporaire pour force majeure.
Toutes les situations n’entrent pas en ligne de compte. Si vous demandez le chômage temporaire parce que votre enfant ne peut pas fréquenter la crèche, sachez que seules les situations suivantes sont éligibles :

  • Il doit y avoir une fermeture de la crèche.
  • Votre enfant ne peut pas fréquenter la crèche afin de lutter contre la propagation du coronavirus. (par exemple parce qu’il doit être mis en quarantaine ou en isolement)

Seul 1 des 2 parents peut prétendre à ce droit s’ils sont cohabitants. La période de chômage temporaire court tant que les conditions s’appliquent à votre situation.

Chômage temporaire en cas d’impossibilité de fréquenter l’école.

Si votre enfant ne peut pas aller à l’école, vous pouvez également demander à votre employeur de bénéficier du chômage temporaire. Ces 2 situations donnent droit au chômage temporaire :

  • Il doit y avoir une fermeture de l’école.
  • Votre enfant ne peut pas fréquenter l’école afin de lutter contre la propagation du coronavirus. (par exemple parce qu’il doit être mis en quarantaine ou en isolement. Vous pouvez également en bénéficier si l’école impose l’enseignement à distance)

Cette demande ne peut être introduite que s’il s’agit d’enfants mineurs. Dans ce cas aussi, seul 1 des 2 parents peut bénéficier de ce droit en cas de cohabitation. L’école rouvre ses portes ou la période de quarantaine est terminée ? Dans ce cas, le droit au chômage temporaire prend fin.

Chômage temporaire pour cause d’impossibilité de fréquenter le « centre d’accueil pour personnes handicapées »

Votre enfant fréquente normalement un « centre d’accueil pour personnes handicapées », mais ce n’est actuellement pas possible en raison de la crise du coronavirus ? Dans ce cas, vous pouvez aussi prétendre au chômage temporaire. Il existe 2 situations seulement :

  • Le centre est fermé ou ne peut actuellement recevoir aucun enfant.
  • L’enfant ne peut pas bénéficier de services dans ou à l’extérieur du centre.

Dans ce cas, il n’y a aucune limite d’âge applicable pour les enfants. Seul 1 des 2 parents peut prétendre à ce droit s’ils sont cohabitants.


Vous souhaitez d’autres conseils pour votre budget ? KidsLife, la caisse d’allocations familiales, met tout en œuvre pour que vous ne manquiez plus aucun avantage. Venez chez nous pour le paiement de vos allocations familiales, et bénéficiez de notre bonheur abordable !

Je deviens client maintenant


Introduire une demande de chômage temporaire auprès de votre employeur.

Si vous vous trouvez dans l’une des situations précitées et si vous souhaitez demander un chômage temporaire, vous devez vous adresser à votre employeur. Assurez-vous d’être en mesure de prouver l’une des situations précitées. Votre employeur pourra alors introduire la demande facilement et simplement pour vous.

Parmi les justificatifs valables, citons notamment :

  • Une attestation de la fermeture de la crèche, de l’école ou du centre d’accueil pour les personnes handicapées.
  • Un certificat médical ou une recommandation d’isolement
  • Un certificat médical ou une recommandation de quarantaine
  • Une attestation de l’école imposant l’enseignement à distance

Un employeur ne peut pas refuser une demande correcte et complète.

Consultez les documents de demande sur le site de l'ONEM


Combien gagnez-vous pendant la période de chômage temporaire ?

L’indemnité est calculée sur la base de votre salaire actuel. Vous trouverez cette information sur le site Internet de l’ONEM.

Vous recevez, en outre, une allocation supplémentaire de 5,74 euros par jour de chômage.